Installateurs chauffage, rafraîchissement, eau chaude, ventilation

ESPACE INSTALLATEUR
Vous avez déjà un compte?

Mot de passe oublié ? Rejoindre le réseau d'installateurs Cositec

Que dit la réglementation en terme de qualité d’air intérieur ?

L’étiquette QAI

La qualité d’air intérieur correspond désormais à une étiquette correspondant à l’évaluation des émissions de polluants des produits. La mise en place de cette étiquette “Qualité d’air intérieur” (QAI) intervient dans le cadre de la RT 2012.

L’étiquette QAI est aussi appelée étiquette d’émission dans l’air intérieur. Elle se présente comme suit :

  • Un pictogramme identifiable.
  • Une lettre majuscule et un code couleur associé qui indique le niveau d’émission du produit en composants organiques volatiles (COV) et autres polluants dans l’air intérieur de l’espace clos concerné.
  • La notation s’étend de A+ à C (le produit émet très peu à beaucoup).

Emissions airPhoto de developpement-durable.gouv

 

La qualité d’air intérieur a fait l’objet d’une réglementation. Aujourd’hui, c’est le Décret n° 2012-14 du 5 Janvier 2012 relatif à la qualité d’air intérieur qui fixe les seuils de qualité d’air intérieur dans les bâtiments publics. Il spécifie par ailleurs les moyens d’évaluation des moyens d’aération et les outils de mesure des polluants.

Le texte d’application est entré en vigueur au 1er Juillet 2012.

Agir sur la qualité d’air intérieur pour agir sur son confort

En France, l’air intérieur est jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur, notamment à cause de la faible ventilation des logements. Sachant que l’être humain passe 80% de son temps dans un espace clos et qu’il est lui-même source de pollution (rejet de CO2 et générateur d’humidité), Il est important de minimiser les impacts de la pollution d’air sur notre santé.

Pollution de l’air intérieur, quel est l’impact sur ma santé ?

Les polluants  sont à l’origine de différents symptômes, qu’ils s’agissent d’allergies ou de maladies respiratoires.

Symptômes résultant d’une mauvaise aération :

  •      Les bâtiments peu aérés sont de véritables nids à microbes et virus.
  •      Risques d’allergies
  •      Symptômes neuro-végétatifs
  •      Baisse des performances physiques et intellectuelles
  •      Risques cancérigènes

Les maladies respiratoires :

  •      Asthme
  •      Problèmes respiratoires
  •      Allergies

 

Vous souhaitez investir dans une solution de ventilation afin d’améliorer la qualité d’air intérieur de votre maison ? Prenez contact avec les spécialistes du chauffage et de la ventilation Cositec !

 

Inscrivez-vous à notre

Newsletter

Pour être informé des dernières actualités du réseau d’installateurs Cositec et pour en savoir plus
sur les services proposés : études thermiques, installation, mise en service, réparation et entretien.

Nous contacter

Fermer ×